Séminaire des Doctorants et Doctorantes

Mesurer des espaces modèle-théoriques

by Colin Jahel

Europe/Paris
435 (ENS)

435

ENS

Description

Je ne vais pas utiliser le mot "moyennable" dans ce résumé. Ce mot apparaîtra dans l’exposé, mais je vous promet d’en donner des définitions à la fois belles et sympathiques. De quoi parlera-t-on d’autre ? Et bien on parlera d’actions de groupes, de probabilités et de combinatoire (il va sans dire que ma connaissance limitée de la combinatoire me poussera à n’évoquer que des graphes, mais combinatoire ça fait plus classe). Je me permet de préciser en quelques lignes comment ces sujets interagissent entre eux. Les fins connaisseurs auront sans doute remarqué que si je met "actions" et "probabilités", et au vu du titre, c’est sans doute que je veux mesurer des actions de groupes. L’autre partie du titre vous oriente vers le type d’actions que je veux mesurer, et c’est bien entendu là qu’intervient la combinatoire (ou théorie des modèles, puisqu’il faut faire une escalade du chic). En effet, les groupes considérés sont en fait des groupes d’automorphismes de structures dénombrables, ces derniers ayant des actions spécifiques auxquelles on s’intéressera. Il apparaîtra donc des actions raisonnablement compréhensibles et je m’efforcerai même de colorier des graphes!