Rencontre en l'honneur de Saad BAAJ

Europe/Paris
3106, 2222 (Laboratoire de Mathématiques)

3106, 2222

Laboratoire de Mathématiques

Georges Skandalis (Université Paris Diderot), Jean-Marie Lescure, Sylvie Paycha (Université de Potsdam)
Description

 

Nous aurons le plaisir d'organiser une rencontre pour marquer notre estime à notre collègue et ami Saad Baaj. Ce sera l'occasion de le remercier à la fois pour toutes ses contributions et son influence sur notre domaine mathématique et pour sa bienveillance à notre égard tout au long de sa carrière.

La rencontre aura lieu à  l'université Clermont-Auvergne les 13 et 14 octobre

Les exposés se dérouleront dans le bâtiment de Mathématiques (salle 3106 le vendredi et 2222 le samedi)

Le programme fera une part importante aux thèmes de prédilection de Saad : Algèbres d'opérateurs, Groupes quantiques, K-théorie.

 

 

 

 

 

Affiche de la rencontre
Photo
Photo de groupe
Participants
  • Alain Valette
  • Chabert Jerome
  • Claire Anantharaman
  • Claire Debord
  • Damien Rivet
  • Emmanuel Royer
  • Georges Skandalis
  • Hervé Oyono-Oyono
  • HILSUM Michel
  • Jean Renault
  • Jean-Marie LESCURE
  • Jean-Michel Vallin
  • Jonathan Crespo
  • Kenny De Commer
  • LEONID VAINERMAN
  • Pierre Julg
  • Robert Yuncken
  • Roland Vergnioux
  • Stefaan Vaes
  • Stephane Vassout
  • Sylvie Paycha
  • vendredi, 13 octobre
    • 12:45 13:30
      Déjeuner 45m Résidence Arenfip, 20 rue des Gourlettes, Clermont-Ferrand

      Résidence Arenfip, 20 rue des Gourlettes, Clermont-Ferrand

    • 14:00 14:45
      Calcul pseudodifférentiel versus groupoïde tangent 45m Salle 3106 ()

      Salle 3106

      Pour emprunter le langage de Saad. On se propose d’arbitrer un match entre des idées d’analyse, représentées par le calcul pseudodifférentiel sur un groupoïde, et des idées géométriques défendues ici par le groupoïde tangent (ou adiabatique).
      Orateur: Georges Skandalis (Université Paris Diderot)
    • 14:55 15:40
      Cohomologie et nombres de Betti $L^2$ pour les groupes quantiques discrets, les sous-facteurs et les $C^*$-catégories tensorielles rigides 45m 3106

      3106

      Laboratoire de Mathématiques

      À la fois les groupes quantiques discrets, les invariants standards des sous-facteurs et les $C^*$-catégories tensorielles rigides peuvent être vus comme des variantes quantiques d'un groupe discret. Dans cet exposé je présenterai des travaux en commun avec Shlyakhtenko et Popa, et avec Kyed, Raum et Valvekens, dans lesquels nous introduisons une théorie générale de (co)homologie pour ces structures quantiques, une définition de leurs nombres de Betti L^2 et des calculs dans plusieurs exemples concrets.
      Orateur: Stefaan Vaes (KU Leuven)
    • 15:40 16:10
      Pause café 30m salle 3103 ()

      salle 3103

    • 16:10 16:55
      Quelques remarques au sujet des actions moyennables (à la Greenleaf) 45m 3106 ()

      3106

      Au sujet de ces actions, je décrirai deux questions restées longtemps ouvertes et résolues assez récemment. Puis, j’étudierai le comportement des actions moyennables qui préservent une métrique localement finie.
      Orateur: Claire Anantharaman (Université d'Orléans)
    • 17:05 17:50
      I-factorial Galois objects and operator algebraic quantization of Borel subgroups 45m 3106

      3106

      Laboratoire de Mathématiques

      We introduce a notion of I-factorial Galois object, consisting of a type I factor N with an ergodic, integrable action by a locally compact quantum group such that the crossed product is also a type I factor. We show that this naturally leads to the structure of I-factorial Galois object on N also for the dual locally compact quantum group, and that this correspondence is involutive. As an example, we construct a I-factorial Galois object for the Cartesian product of a q-deformed compact semisimple Lie group K with its weight lattice. We show that the associated dual I-factorial Galois object is closely related to an operator algebraic q-deformation of the Borel subgroup B of the complexification G of K, where B is considered as a locally compact group.
      Orateur: Kenny de Commer (VUB (Vrije Universiteit Brussel))
    • 18:00 18:45
      Limites de $G$-espaces propres 45m 3106 ()

      3106

      A l'aide du système de mesures de probabilité construit par Cho-Ho Chu et Xin Li sur tout groupoïde mesuré moyennable, on montre que, pour tout groupoïde mesuré $G$, tout $G$-espace moyennable est limite, dans un sens qu'on précisera, d'une suite de $G$-espaces propres.
      Orateur: Jean Renault (Université d'Orléans)
    • 20:15 22:15
      Restaurant 2h

      Taverne de Maître Kanter

    • 08:45 09:15
      Pause café 30m 3106, 2222

      3106, 2222

      Laboratoire de Mathématiques

    • 09:15 10:00
      Traces régularisées d'opérateurs géométriques: Un autre point de vue sur le rééchelonnement de Getzler 45m 3106, 2222

      3106, 2222

      Laboratoire de Mathématiques

      Inspirés par la théorie des invariants de Gilkey, le procédé de rééchelonnement de Getzler et l'approche de Scott au calcul de l'indice par le biais de résidus de Wodzicki, nous identifions une classe d'opérateurs géometriques parmi les opérateurs pseudodifférentiels, auxquels est associé un degré de rééchelonnement. Ce degré est alors utilisé pour exprimer des traces régularisées de limites d'opérateurs géometriques rééchelonnés en terme de limites de résidus de Wodzicki. Dans le cadre de la théorie de l'indice, cette approche appliquée à la puissance complexe du carré d'un opérateur de Dirac revient à exprimer l'indice en terme du résidu d'un opérateur obtenu par limite d'opérateurs rééchelonnés à la Getzler. Cette présentation repose sur un travail en cours avec Georges Habib.
      Orateur: Sylvie Paycha (Université de Potsdam, Allemagne.)
    • 10:10 10:55
      Contre-exemples à l’OAPp pour les facteurs de type III 45m 3106, 2222

      3106, 2222

      Laboratoire de Mathématiques

      Les travaux de Lafforgue-De la Salle ont mis en évidence pour la première fois des algèbres de von Neumann finies qui ne vérifient pas l’hypothèse OAPp. A partir de ces résultats, nous construisons des facteurs de type III qui ne ne la vérifient pas non plus.
      Orateur: Michel Hilsum (Université Paris Diderot)
    • 11:05 11:50
      Propagation, K-théorie et conjecture de Novikov 45m 3106, 2222

      3106, 2222

      Laboratoire de Mathématiques

      Dans ce travail en collaboration avec Guoliang Yu, nous définissons pour une famille d’espaces métriques finies des estimations quantitatives pour les applications d’assemblages. Nous relions ces estimations à la conjecture de Novikov. En application, nous donnons une preuve de la conjecture de Novikov pour les groupes à complexité de décomposition finie.
      Orateur: Hervé Oyono-Oyono (Université de Lorraine)
    • 12:00 12:45
      Buffet 45m Bibliothèque de Mathématique

      Bibliothèque de Mathématique

      Laboratoire de Mathématiques

Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×