21-23 mars 2016
Institut de Mathématiques de Bordeaux
Fuseau horaire Europe/Paris

Un schéma volumes finis sur maillage décalé pour la détonation dans les gaz

22 mars 2016 à 17:10
30m
Institut de Mathématiques de Bordeaux

Institut de Mathématiques de Bordeaux

351 Cours de la Libération 33400 Talence

Orateur

Chady Zaza

Description

Le scénario le plus probable conduisant à la formation d'une onde de détonation dans l'enceinte d'un réacteur nucléaire fait intervenir successivement une phase de pré-mélange (subsonique, basse vitesse), puis l'ignition et la propagation d'une onde de déflagration (subsonique, haute vitesse) qui peut accélérer en une onde de détonation (supersonique). La simulation de l'ensemble du scénario peut faire appel à des solveurs numériques différents. Il devient alors très avantageux d'utiliser une même discrétisation en espace, ce qui simplifie grandement les échanges entre les différents codes de calcul. Cette stratégie a été retenue pour le développement du code P2REMICS (Partially PREMIxed Combustion Solver) à l'IRSN. Le choix d'une discrétisation volumes finis à maillage décalé est intéressante pour ses propriétés de stabilités intrinsèques dans la limite incompressible. Un schéma explicite d'ordre deux, précédemment introduit pour les équations d'Euler, est ici étendu aux équations d'Euler réactif. Ce schéma met en oeuvre des techniques de décentrement "équation par équation" basées sur la vitesse matérielle uniquement. On obtient ainsi une expression des flux extrêmement simple, et facile à généraliser. On présente l'application du schéma à plusieurs problèmes de détonation 1D et 2D.

Documents de présentation

Aucun document.
Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×