Les personnes qui possèdent un compte PLM-Mathrice sont invités à l'utiliser.
Séminaire de Mathématique

Correspondance de Langlands géométrique en caractéristique p, d'après Bezrukavnikov, Braverman, Chen, Travkin et Zhu.

by Prof. Dennis GAITSGORY (Harvard & IHES)

mercredi 29 juin 2016 de au (Europe/Paris)
at IHES ( Amphithéâtre Léon Motchane )
Le Bois Marie 35, route de Chartres 91440 Bures-sur-Yvette
Description

Soit X une courbe projective lisse et G un groupe réductif au dessus d'un corps de base k.

 

La correspondance de Langlands géométrique vise à comparer la catégorie des D-modules sur le champ Bun_G des G-fibrés sur X avec la catégorie des faisceaux quasi-cohérents sur le champ LocSys_{G^L}, où G^L est le groupe dual de G au sens de Langlands. On peut imaginer une telle équivalence comme une transformation de Fourier non-abélienne. Pour cette raison, elle est extrêmement difficile à démontrer. 

 

Cependant, si k est de caractéristique positive, les deux côtés deviennent assez proches de leurs limites quasi-classiques (à savoir, les espaces de Hitchin correspondants) que l'on peut comparer grace à la transformation de Fourier-Mukaï habituelle (c'est-à-dire, abélienne). Cette idée a été suggérée dans l'article de Bezrukavnikov-Braverman et puis développée par Bezrukavnikov, Chen, Travkin et Zhu.

 

Dans cet exposé j'expliquerai les idées principales de cette théorie, ainsi qu'une application à la théorie en caractéristique 0, à savoir la construction de faisceaux automorphes à partir des *opers*, selon un article récent de Bezrukavnikov-Travkin.

Organisé par Ahmed Abbes
Contact Email: cecile@ihes.fr