Cafés de l'IMT

ADALINE, un neurone et plein de boutons : ADALINE, un neurone et plein de boutons : l’adolescence de l’IA

by Serge Laporte (IMT)

Europe/Paris
UPS - 1R3

UPS - 1R3

Description

Les premiers réseaux de neurones, imaginés et construits à la fin des années 50 par Franck Rosenblatt puis par Bernard Widrow, ont d’abord été constitués d’unensemble d’armoires remplies de relais et de tubes à vide qui occupaient une pièce entière et pesaient plusieurs tonnes avant de se miniaturiser sous la forme de boîtiers pleins de boutons et d’interrupteurs remplis de neurones chimiques. Pourtant, malgré cette rusticité qui nous paraît archaïque aujourd’hui, ils étaient déjà capables, moyennant des algorithmes d'apprentissage très simples mais toujours d'actualité, de reconnaitre des formes ou des syllabes simples. Dans cet exposé, nous verrons comment sont nés ces premières machines capables d'apprendre, quels espoirs elles ont suscités, avant de tomber dans un oubli qui a duré dix ans. Puis, car c’est bien là le prétexte de cette présentation, nous terminerons sous vos yeux ébahis par une petite démonstration sur une réplique maison de l'adaline de Widrow, modèle 1960.