Les personnes qui possèdent un compte PLM-Mathrice sont invités à l'utiliser.

Journée de Combinatoire

jeudi 20 novembre 2014 de au (Europe/Paris)
à premier étage, bâtiment Braconnier, ( Salle Fokko du Cloux )
Institut Camille Jordan Université Claude Bernard Lyon 1 43 boulevard du 11 novembre 1918 69622 Villeurbanne cedex France
Description
Une journée de combinatoire au sens large, avec quatre exposés sur plusieurs thèmes d'actualité.
Go to day
  • jeudi 20 novembre 2014
    • 10:20 - 11:20 Arbres colorés croissants ou non croissants pour compter les régions d'arrangements d'hyperplans 1h0'
      Travail en commun avec David Forge et Anne Micheli.
      Intervenant: Sylvie Corteel
    • 11:20 - 11:40 Pause ( Salle de rencontres )
    • 11:40 - 12:40 Chemins de (a,b)-Dyck et fonctions de stationnement 1h0'
      Partant de travaux très récents, liés à une certaine algèbre d’opérateurs sur les fonctions symétriques, ainsi qu’à des travaux plus anciens de Bizley (en 1954), on abordera des questions d’énumération fine de chemins de Dyck (restant au-dessus de la diagonale) dans un rectangle quelconque; ainsi que des fonctions de stationnement (Québec oblige) associées. En particulier, la récente conjecture « shuffle » compositionnelle rectangulaire sera abordée, ainsi qu’un certain nombre de nouvelles questions.
      Intervenant: François Bergeron
    • 14:40 - 15:40 Autour des éléments pleinement commutatifs dans les groupes de Coxeter finis et affines 1h0'
      Un élément d'un groupe de Coxeter est dit pleinement commutatif si deux quelconques de ses décompositions réduites se déduisent l'une de l'autre uniquement par des relations de commutation. De tels éléments apparaissent naturellement dans un contexte algébrique, car ils indexent une base de l'algèbre (généralisée) de Temperley-Lieb. Nous énumérons les éléments pleinement commutatifs selon leur longueur de Coxeter, dans les groupes finis et affines. Notre approche consiste à caractériser ces éléments à l'aide d'empilements de Viennot, que nous encodons eux-mêmes par des chemins du plan possédant d'agréables fonctions génératrices. Dans le cas fini nos travaux généralisent l'énumération exhaustive de 1998 due à Stembridge; les cas des types A et à simplifient et précisent des résultats récents de Barcucci-Del Lungo-Pergola-Pinzani et Hanusa-Jones, respectivement. Une conséquence étonnante de notre énumération est l'ultime périodicité des coefficients des fonctions génératrices dans tous les types affines. Nous donnerons une méthode pour déterminer la période exacte pour chacun d'eux, et nous pencherons enfin sur le cas particulier des involutions, dont l'énumération suivant l'indice majeur en type fini présente des propriétés intéressantes.
      Cet exposé est basé sur des travaux en collaboration avec Riccardo Biagioli et Philippe Nadeau (Lyon 1).
      Intervenant: Frédéric Jouhet
    • 15:40 - 16:00 Pause ( Salle de rencontres )
    • 16:00 - 17:00 Chemins 3D confinés dans le cône positif 1h0'
      Ces dernières années, l'étude des chemins du plan confinés dans le quart de plan positif a occupé un certain nombre de combinatoristes, mais aussi de probabilistes, et mené à des résultats souvent attrayants. Au centre de ceux-ci, une jolie classification : la série génératrice de ces chemins est holonome (= différentiellement finie) si et seulement si un certain groupe, construit à partir de l'ensemble des pas autorisés, est fini. Il est naturel de se demander ce qui, de ce résultat et des méthodes utilisées pour le prouver, survit lorsqu'on passe en dimension trois. C'est ce qu'on fera dans cet exposé. (travail en commun avec Alin Bostan, Manuel Kauers et Steve Melczer)
      Intervenant: Mireille Bousquet-Mélou